fermer

Le 7è arrondissement, Paradis des gourmands

Publié le Vendredi, 23 Décembre 2011
dans la catégorie Restaurants

L’Hôtel de la Motte Picquet a selectionné pour vous les meilleures tables du quartier… A vos fourchettes !

 

Le Florimond

19 avenue de la Motte-Picquet.

Fermeture le samedi midi ainsi que le dimanche toute la journée
et les 1er et 3e samedi du mois .

A deux pas de l’Hôtel La Motte Picquet. Florimond était le nom du jardinier du peintre Claude Monet. Le Chef Pascal Guillaumin imagine ses créations culinaires comme des tableaux impressionnistes en tenant compte de l’harmonie des couleurs. Les produits du jour sont mis en valeur dans une cuisine traditionnelle influencée par les racines corréziennes du Chef.

Voir un plan ou leur site internet

L’Auberge Bressane

16 avenue de la Motte-Picquet. Tout près de l’Hôtel La Motte Picquet, la dernière auberge de Paris vous propose une cuisine régionale chaleureuse sans équivalent dans la capitale : le coq au vin et les quenelles au brochet sont exceptionnels, les soufflés au fromage ou au chocolat sont tout simplement inoubliables et accompagnés des meilleurs Bourgogne.

Voir un plan ou leur site internet

Le Violon d’Ingres

135 rue Saint Dominique.

Ouvert 7/7, 12h-14h30 et 19h-22h30.
Réservation conseillée au 01.45.55.15.05

L’incontournable. La perle du meilleur chef du 7è arrondissement, Christian Constant, est célèbre dans tout Paris. Après avoir travaillé au Crillon et au Ritz, Christian Constant a ouvert pour notre plaisir ce beau restaurant étoilé au Michelin. La très belle salle est entièrement conçue par l’architecte Luis Aleluia. Les créations fantastiques de Constant revisitent, en les modernisant, les plus belles saveurs du Sud-ouest comme le foie gras d’oie. Mention spéciale de l’Hôtel La Motte Picquet aux moelleux de homard et au soufflé à la vanille accompagné d’une crème au beurre salé. Très bonne cave. Les menus sont autour de 45 € le midi et 90 € le soir.

Voir un plan ou leur site internet

Les Cocottes

137 rue Saint Dominique.

Ouvert 7/7,12h-15h et 19h-22h30.

 Toute la journée, sans réservation, vous pouvez y déguster les meilleurs produits frais du marché du jour transformés avec talent par Christian Constant. Le concept de la brasserie est de proposer un grand choix de plats savoureux cuits dans des cocottes Staub en fonte qui permettent une cuisson rapide et qui conserve tous les parfums. L’Hôtel La Motte Picquet est fan du navarin d’agneau au thym. Les desserts aussi sont servis en cocottes ! Voir un plan ou leur site internet

 

 

Café Constant

139 rue Saint Dominique.

Ouvert 7/7, 12h-17h et 19h-23h.
Sans réservation.

 Notre chouchou. Un troquet parisien simple et typique où Christian Constant, devenu une vedette de la télé depuis son passage à « Top Chef » sur TF1, est souvent assis en terrasse l’après-midi. Mais c’est aux fourneaux, qu’assisté du Brésilien Eduardo Jacinto, il sublime les recettes traditionnelles de sa grand-mère pour un prix défiant toute concurrence : plats à 16 € le midi. Voir un plan ou leur site internet

 

 

 

La Fontaine de Mars

129 rue Saint Dominique.

Réservation conseillée au 01.47.05.46.44

Renommé pour sa généreuse cuisine du Sud-Ouest.

Les vins du Bordelais accompagnent à merveille une carte traditionnelle : pot au feu, blanquette, cassoulet…La brasserie, l’une des plus anciennes de Paris (ouverte depuis 1908), avait eu les faveurs de la famille Obama en 2009 qui avait dû apprécier la fraîcheur d’un repas au son de l’eau de la fontaine, ancien abreuvoir des chevaux de la garde napoléonienne.L’hôtel La Motte Picquet vous recommande l’île flottante ! Voir un plan ou leur site internet

 

Le Petit Cler

29 rue Cler.

Sans réservation.

Juste à droite en sortant de l’Hôtel La Motte Picquet, cette petite guinguette adorable est une « annexe » de la Fontaine de Mars et offre des tas de gourmandises : tartines de pain Poilâne, œufs de mille façon, salades toutes fraîches, fromages à cœur, brochettes, magrets, bavettes. Idéale aussi pour son petit déjeûner ultra copieux en terrasse. Voir un plan ou leur site internet  

 

 

Les Fables de La Fontaine

131 rue Saint Dominique.

Tous les jours, de 12h30 à 14h30 et de 19h30 à 22h30.
Réservations par téléphone au 01.44.18.37.55

 Ce joli restaurant étoilé est une adresse pour les amateurs de poisson et de gastronomie du Sud-Ouest. Formés par le Chef Christian Constant, les Chefs David Bottreau et Sébastien Gravé imaginent une cuisine raffinée et moderne toujours fidèle à leurs origines basques. Ensemble, ils subliment des produits d’une extrême fraîcheur : turbot, sole, rouget, maigre, merlu et cabillaud sont mitonnés avec générosité et élégance. La formule déjeûner est à 30€. Voir un plan ou leur site internet

 

 

Pottoka

4 rue de l’Exposition.

12h-14h30 et 19h30-23h, fermé le dimanche.

Le même duo qui fait le succès des Fables de La Fontaine vient d’ouvrir un bistrot où se retrouvent les meilleures spécialités du Pays Basque. L’Hôtel La Motte Picquet recommande tout particulièrement le gaspacho de tomate avec flan à l’Ossau Iraty et toast aux sardines, les fromages, le gâteau basque et les abricots en crème d’amande coulis de fruits rouges. Les menus déjeuner sont à 17€ et 22€. Voir un plan ou leur site internet

 

 

 

Chez Pierrot

9 rue Amélie.

Du lundi au vendredi de 11h à 16h et de 19h à 23h. Les samedi et dimanche de 18h à 23h.

Un charmant bistrot traditionnel avec ses nappes vichy où L’Hôtel La Motte Picquet vous suggère de déguster un bon bœuf bourguignon accompagné d’un vin de pays. Cette adresse sans prétention, bon marché, est pratique car sans réservation ni attente à l’entrée. Voir un plan

 

 

 

 

 

Fl Restaurant

1 bis rue Augereau.

Ouvert tous les jours sauf le lundi midi.

 Un restaurant simple et bon marché qui cache comme un secret la cuisine aussi fine que talentueuse du chef Nicolas Valanchon. La carte est courte mais bien faite et propose des menus à 16 et 22€. Le suprême de volaille rôti fait l’unanimité à l’Hôtel La Motte Picquet, mais tous les plats sont goûteux et présentés avec élégance. Voir un plan ou leur site internet  

 

 

 

L’Ami Jean

27 rue Malar.

Réservation au 01.47.05.86.89

Un bistrot basque typique : petit, bondé, bruyant mais généreux, décoré de jambons et de grappes de piments d’Espelette. La carte du Chef Stéphane Jégo (encore un ancien élève de Christian Constant) est riche : farandole de charcuteries, terrines, omelettes, copieuses côtes de bœuf, filets de canards, dorades, et en saison, gibier et truffes ! Les prix sont modérés.

 

Voir un plan ou leur site internet

 

Le Petit Niçois

10 rue Amélie.  Une salle couleur cannelle au décor résolument moderne d’acier et de bronze invite à la relaxation et à la dégustation. Toutes les saveurs de la Provence et du vieux Nice sont restituées par le Chef Alain Hacquard : pissaladière, melon de Cavaillon, petits farcis et ratatouille. Les amateurs de poissons adoreront les rougets grillés, les petites sardines,le bar en crôute de sel, le filet de rascasse et la dorade royale. Un parfum d’anis flotte…et pour un prix raisonnable car les menus sont à 22 et 31€. Voir un plan ou leur site internet

 

 

 

Le Petit Bordelais

22 rue Surcouf.

Ouverture De 12h00 à 14h30 et de 19h30 à 22h30 Fermé le dimanche et lundi

Réservation au 01.45.51.46.93 Dans un décor aux tons bordeaux, le maître cuisinier Philippe Pentecôte, fils de viticulteurs, vous mitonne des plats traditionnels comme les ris de veau, la baudroie et le poulet de Bresse, qu’il accompagne des meilleurs vins de sa région. L’Hôtel La Motte Picquet aime par-dessus tout l’atmosphère chaleureuse, familiale du restaurant où il fait bon s’attarder en fin de repas après avoir déguster un dernier petit cannelé. Les menus sont accessibles : 19€, 27€ et 54€. Voir un plan ou leur site internet

 

 

 

Le Thoumieux

79 rue Saint-Dominique.

Ouvert du lundi au vendredi déjeuner et dîner.
Réservation obligatoire pour le restaurant au 01.47.05.79.79

   Ce nom désigne deux établissements situés à la même adresse et repris en 2009 par le même duo aussi talentueux que médiatique, Thierry Costes et Jean-François Piège. Sur la rue, la brasserie Thoumieux est ouverte tous les jours, sans réservation. Dans un beau décor année trente, un menu très abordable vous ravira. L’Hôtel La Motte Picquet adore notamment le quasi de veau et craque pour les desserts : le rocher praliné, le baba au rhum et les churros’n roll ! A l’étage, le restaurant deux étoiles, baptisé « Jean-François Piège », est relativement à l’abri du regard. L’entrée discrète se fait par un petit escalier caché à l’entrée de la brasserie. Les prix sont élevés mais il s’agit là de haute gastronomie, conceptuelle, qui plus est : la carte est une « règle du Je(u) » qui vous propose chaque jour une sélection de produits de très haute qualité. Parmi ceux-ci vous en choisissez un (70€), deux (90€) ou trois (110€) qui vont être transformés au gré de l’inspiration du Chef Piège. La réservation est indispensable. Voir un plan ou leur site internet

 

 

 

 

Les Ombres

27 quai Branly. 12h-14h30 et 19h-23h.

Réservation conseillée au 01.47.53.68.00

Une adresse fantastique. Perché au cinquième étage du musée du Quai Branly, dégustez une « langoustine rôtie en habit de dentelle » ou une « longe de veau aux champignons sauvages » mitonné par le Chef Oyon en admirant la Tour Eiffel ! L’accueil est très chaleureux mais le plus spectaculaire est l’atmosphère : un décor de bois, de cuir et de verre rêvé par Jean Nouvel, des jeux de lumière et de transparence et cette vue… ! Voir un plan ou leur site internet  

58 Tour Eiffel

1er étage de la Tour Eiffel.

Réservation uniquement pour le dîner, sur le site internet ou au kiosque au pied de la Tour Eiffel.

Vous rêviez de manger sur la Tour Eiffel ? Ce joli restaurant vous en offre la possibilité. Vous pouvez y déjeûner de 11h30 à 15h45 sans réservation un « pique-nique chic » pour 18€, soit un plat et une entrée/un dessert. Le soir, ce joli restaurant se métamorphose en écrin élégant imaginé par le décorateur Patrick Jouin, pour la cuisine du Chef Alain Soulard. La carte est classique mais de bon goût : saumon, dorade, veau. Deux services, à 18h30 et à 21h, où sont disponibles des menus qui vont de 67 à 150€. Voir leur site internet  

Le Jules Verne

2è étage de la Tour Eiffel.

De 12h15 à 13h30 et de 19h à 21h30.
Réservation conseillée sur le site internet ou au 01.45.55.61.44

Le superbe restaurant du deuxième étage de la Tour Eiffel est si élégant et unique au monde qu’il donne à votre dîner un air de fête que ne démentira pas le menu (200€) : Saint-Jacques dorée, foie gras, turbot a la plancha, lièvre truffé et l’inoubliable écrou en chocolat. Il faut dire que c’est l’immense Chef Alain Ducasse qui en est le créateur ! Maître des saveurs, il a pensé une cuisine moderne, raffinée et légère comme une bulle de champagne ou comme le décor de Patrick Jouin tout en fluidité, nid d’abeille et dentelles de lumière. Voir leur site internet

Petrossian

144 rue de l’Université.

Du mardi au samedi.

Le grand spécialiste du caviar propose un menu de découverte des plus extraordinaires saveurs de la cuisine russe : zakouskis, kotlety de bœuf, pelmenis…et le délicieux agneau sucré-salé dont l’intitulé exact fait déjà voyager : « Agneau Yagouline à la Caucasienne avec ses épices d’origine et la grenade, avec une compote de fruits épicés à la façon du Tsar Pierre le grand ». Le menu noir et blanc, esthétique, graphique, ravira vos yeux autant que vos papilles.

Voir un plan ou leur site internet

 

L’Atelier de Joël Robuchon

5 rue de Montalembert.

De 11h30 à 15h30 et de 18h30 à 24h.
Réservation hautement recommandée au 01.42.22.56.56

Le grand Chef multi étoilé (18 en tout au guide Michelin) est à l’origine de ce magnifique restaurant conceptuel. Assis autour d’un immense bar à la japonaise, dans un décor de bois laqué et de rouge piment, vous découvrez tout l’art des plus grands maîtres gastronomes :Robuchon mais aussi Eric Lecerf, Eric Bouchenoir ou encore Philippe Braun cuisinent devant vous les produits les plus nobles. Un menu dégustation à 150 € vous offre un large aperçu de l’étendue de la palette de saveurs mises au point par ces grands chefs : joue de bœuf, agneau de lait, caviar, homard bleu, sole, foie gras en portions « tapas ». Vous pouvez également vous y rendre sans avoir commandé mais l’attente peut être longue. Cela dit, cette éducation à la gastronomie deux étoiles le mérite. Voir un plan ou leur site internet  

L’Arpège

84 rue de Varenne.

Du lundi au vendredi.
Réservation indispensable au 01.47.05.09.06

 Le célèbre restaurant trois étoiles du grand Chef Alain Passard est relativement cher mais les gourmets ne seront pas déçus. Sa spécialité ? Les légumes, qu’il vous fera redécouvrir avec plaisir et sous des formes étonnantes : fines ravioles, carpaccio et rubans délicats accompagnent des viandes, poissons et fruits de mer impeccables.     Son objectif est d’élever le légume au rang de grand cru et c’est chose faite grâce à ses trois potagers personnels (dans l’Eure, la Sarthe et la Manche) où il sélectionne les produits les plus puissants qu’il métamorphose avec virtuosité et raffinement. Menus à 120 € le midi, 360 € le soir. Voir un plan ou leur site internet  

Romantica Caffe

96 boulevard de la Tour-Maubourg.

Réservation au 01.44.18.36.37

Un restaurant italien chic quoiqu’abordable. Le décor est simple et convivial, un mur de bouteilles invite à la dégustation des crus transalpins les plus parfumés. Le Chef italien Claudio Puglia modernise notre idée de la cuisine italienne. L’Hôtel La Motte Picquet apprécie tout particulièrement les risottos qui changent chaque jour (27€). La carte propose une grande sélection de pâtes autour de 20€ et notamment celles qui ont fait le succès du restaurant, les «linguine à la crème légère de sauge, flambées dans une roue de parmesan ».

Voir un plan ou leur site internet

 

Al Dente

38 rue de Varenne.

Du mardi au samedi, de 12h à 14h30 et de 19h45 à 22h45.
Réservation au 01.45.48.79.64

Une merveilleuse trattoria italienne recommandée par l’Hôtel La Motte Picquet qui fond littéralement devant les tagliatelles au poulet braisé et romarin (21.50€). Créé par le frère de l’acteur Vincent Lindon, ce charmant restaurant propose les plus grands succès de la cuisine italienne grâce à la générosité du Chef Elio, originaire du Sud de l’Italie. La pâte des pizzas est d’une finesse exceptionnelle.

 

Voir un plan ou leur site internet